A-5055142-1490017724-8386.png.jpg
ANNE SILA

Après avoir passé de nombreuses années au Conservatoire de Valence, où elle a étudié le violoncelle, le piano et la danse, Anne Sila quitte la France à l'âge de 20 ans pour New York où elle s'immerge dans la scène jazz tout en s'intéressant aux musiques du monde.

 

De retour en France, elle décide de se consacrer à la chanson et s'inscrit au télé-crochet The Voice, la plus belle voix. Sélectionnée en 2015 pour la 4ème saison, elle convainc le coach Florent Pagny de miser sur elle et parvient en finale, échouant devant Lilian Renaud.

 

Ses reprises de Francis Cabrel, Calogero, Alicia Keys, Evanescence ou Sia ont toutefois envoûté le public qui réserve un bel accueil à son premier simple original, Le Monde tourne sans toi, précédant l'album Amazing Problem, qu'elle a façonné avec le pianiste américain Ray Angry, qui a travaillé par le passé avec Whitney Houston.

De ses années de classique, elle garde le goût de l’excellence, le travail sur chaque instant de musique, sur le moindre vibrato de la moindre fin de note… Elle écoute Haydn, Bach, le violoncelle (dont elle joue) et le piano d’Alexandre Tharaud.

En matière de chanson française, elle a l’exigence de textes personnels, habités de quelque chose qui fouille l’âme - même quand les mots sont simples. C’est la famille Brel-Ferré-Barbara, prolongée du côté d’Allain Leprest... Plutôt l’héritage Rive Gauche, celui de la discothèque parentale.